BIENVENUE

Je suis Philippe ROBERT, et j’ai 35 ans d’expériences dans le domaine de la pâtisserie.
Sache que j’ai commencé à 14 ans en tant que pré-apprentis. Très vite, j’ai eu envie de travailler dans des lieux prestigieux ; je voulais apprendre auprès des plus grands.
J’ai donc obtenu ma 1ère place de chef pâtissier dans un des plus grands restaurants gastronomiques de l’époque, «Le Carré des Feuillants» 2 étoiles Michelin, au moment de mon intégration.
Ensuite, s’en suit une très longue liste d’autres restaurants gastronomiques à travers toute la France :

Quelques uns des Chefs avec qui j'ai appris et travaillé

Restaurant  Guy Savoy
2 étoiles Michelin

Restaurant 
Carré des feuillants 
2 étoiles Michelin

Restaurant  Amphyclés
2 étoiles Michelin

Hotel – Restaurant 
Villa Florentine 
2 étoiles Michelin

Restaurant 
Guy Lassausaie

2 étoiles Michelin

Et bien d’autres encore…

Restauration et hôtellerie gastronomique

Les desserts doivent être raffinés. Il y a tout un travail de présentation sur assiette qui est un art très compliqué et méticuleux. Les desserts doivent toujours être parfaits et soignés. Le mot d’ordre est la rigueur. La présentation autour compte tout autant que le gâteau en lui-même.
On se doit d’être également d’une très grande régularité et rapidité, car nous devons en envoyer beaucoup à la fois.
Le dessert terminant le repas, le prestige de la Maison est remis en jeu à chaque fois, la faute n’est pas permise.
Autre aspect non négligeable, ces desserts sont consommés immédiatement, nous avons donc la possibilité de faire des recettes très «fragiles», avec des soufflés, des mousses très légères… Les clients sont extrêmement exigeants et attendent d’être surpris à la fois par la forme et par les saveurs.
En restauration gastronomique, les pièces artistiques font également parties intégrantes de nos fonctions. La créativité et l’artistique font parties du travail. D’ailleurs, c’est quelque chose que j’appréciais énormément car il y avait peu de restrictions de budget, seule notre imagination était notre limite.

Restauration et hôtellerie gastronomique

Les desserts doivent être raffinés. Il y a tout un travail de présentation sur assiette qui est un art très compliqué et méticuleux. Les desserts doivent toujours être parfaits et soignés. Le mot d’ordre est la rigueur. La présentation autour compte tout autant que le gâteau en lui-même.
On se doit d’être également d’une très grande régularité et rapidité, car nous devons en envoyer beaucoup à la fois.
Le dessert terminant le repas, le prestige de la Maison est remis en jeu à chaque fois, la faute n’est pas permise.
Autre aspect non négligeable, ces desserts sont consommés immédiatement, nous avons donc la possibilité de faire des recettes très «fragiles», avec des soufflés, des mousses très légères… Les clients sont extrêmement exigeants et attendent d’être surpris à la fois par la forme et par les saveurs.
En restauration gastronomique, les pièces artistiques font également parties intégrantes de nos fonctions. La créativité et l’artistique font parties du travail. D’ailleurs, c’est quelque chose que j’appréciais énormément car il y avait peu de restrictions de budget, seule notre imagination était notre limite.

Boutique traditionnelle

Le travail est très différent. Les gâteaux sont présentés seuls, sans «chichi». Impossible de faire des desserts fragiles car il y a plus de contraintes logistiques :
-ils doivent être conservés plusieurs heures dans une vitrine réfrigérée, parfois 2 à 3 jours
-les formes doivent être plus simples, plus classiques afin de rentrer dans les boites de transports standards
-les parfums doivent être un peu plus classiques pour plaire au plus grand nombre, même si on s’autorise de petites originalités de temps en temps
Et surtout, il y a une notion de quantité à prendre en compte, car il faut remplir la vitrine. Par contre, ce que j’appréciais dans cet aspect de la pâtisserie, c’est la diversité de produits. En effet, il y a toute une boutique à garnir avec des chocolats, confiseries, glaces, viennoiseries, gâteaux secs…

C’est pourquoi, j’ai eu une boutique pendant presque 4 ans, à St Priest, à côté de Lyon.

Boutique traditionnelle

Le travail est très différent. Les gâteaux sont présentés seuls, sans «chichi». Impossible de faire des desserts fragiles car il y a plus de contraintes logistiques :
-ils doivent être conservés plusieurs heures dans une vitrine réfrigérée, parfois 2 à 3 jours
-les formes doivent être plus simples, plus classiques afin de rentrer dans les boites de transports standards
-les parfums doivent être un peu plus classiques pour plaire au plus grand nombre, même si on s’autorise de petites originalités de temps en temps
Et surtout, il y a une notion de quantité à prendre en compte, car il faut remplir la vitrine. Par contre, ce que j’appréciais dans cet aspect de la pâtisserie, c’est la diversité de produits. En effet, il y a toute une boutique à garnir avec des chocolats, confiseries, glaces, viennoiseries, gâteaux secs…

C’est pourquoi, j’ai eu une boutique pendant presque 4 ans, à St Priest, à côté de Lyon.

En 2007, Ouverture de ma deuxième entreprise
sur le thème du gâteau de voyage.

Alors, avec ma P’tite femme Sophie, qui fait partie de toutes mes aventures, nous avons créé Philosophie Gourmande, un concept de Créateur de Gâteaux de Voyage, pendant 9 ans, dans l’Allier dans le centre de la France.
Je suis parti de recettes très simples, tels que les financiers, biscuit dacquoise, sablé breton… 
Pour en faire de véritables Gâteaux à Offrir.

Certaines de nos spécialités

Coffrets de 9 financiers

Financiers à différents parfums Praline rose, Citron praliné craquant, Mangue, Café cœur de chocolat, Myrtille, Pamplemousse cœur de chocolat, Pistache fraise confit…

P’tit philo

Pour la pause Café, Sablé breton  Recouvert de pâte à tartiner puis de minis financier, macaron et noix de coco.

Pinïa

Déclinaison moderne du célébrissime cocktail, «Piña Colada». Cette pure création «maison» est le mélange subtil de la noix de coco et de l’ananas, légèrement parfumé de rhum.

Biscuit d’Auvergne

Une pâtisserie régionale
hors du temps. avec un aspect rustique. Mais sous sa coque
tendrement croustillante,
se cache un coeur
moelleux et généreux.
C’est un biscuit aux amandes qui doit sa légèreté à l’incorporation de
blanc d’oeufs montés en neige.

Coffrets de 9 financiers

Financiers à différents parfums Praline rose, Citron praliné craquant, Mangue, Café cœur de chocolat, Myrtille, Pamplemousse cœur de chocolat, Pistache fraise confit…

P’tit philo

Pour la pause Café, Sablé breton  Recouvert de pâte à tartiner puis de minis financier, macaron et noix de coco.

Piña

Déclinaison moderne du célébrissime cocktail, «Piña Colada». Cette pure création «maison» est le mélange subtil de la noix de coco et de l’ananas, légèrement parfumé de rhum.

Biscuit d’Auvergne

Une pâtisserie régionale
hors du temps. avec un aspect rustique. Mais sous sa coque
tendrement croustillante,
se cache un coeur
moelleux et généreux.
C’est un biscuit aux amandes qui doit sa légèreté à l’incorporation de
blanc d’oeufs montés en neige.

Notre slogan
"Partisan des idées nouvelles aux saveurs d'antan"

C’était  un voyage… un appel à vos souvenirs de délicats fumets se dégageant des fourneaux de grand-mère.
Je voulais mettre en avant l’héritage de nos saveurs d’antan et des textures retrouvées.
Nous revisitions les biscuits de votre enfance tout en élaborant de nouvelles recettes. Sans cesse à la recherche du goût, du vrai, nous n’utilisions que des produits frais, nobles, de qualité (oeufs, beurre, crème, pâte d’amande…), et si possible locaux.
Nos gâteaux étaient garantis sans conservateur, sans graisse végétale ni hydrogénée, et sans poudre prête à l’emploi.
100% artisanales et 100% françaises, nos recettes étaient uniques. Gage de saveur authentique !

ATELIER PÂTISSERIE

Des formations complétes pour progresser rapidement en pâtisserie. 

 

LE BLOG

Plein astuce d’idée pour réussir tes pâtisseries. 

ATELIER PÂTISSERIE

Des formations complétes pour progresser rapidement en pâtisserie. 

LE BLOG

Plein astuce d’idée pour réussir tes pâtisseries.