Sort de Ta Zone de Confort !

Sort de Ta Zone de Confort !

Coucou les Gourmands,

Aujourd’hui, un titre d’article un peu spécial : « Sort de ta Zone de Confort ». whouaaa ! Quel programme !

Tu ne comprends peut être pas trop le lien avec la pâtisserie…  Et je t’avoue que je me suis posé la même question quand j’ai lu le thème de l’article à rédiger. Car, en effet, tu dois savoir que ce sujet ne vient pas de moi.

Voici la petite histoire cet article : pourquoi j’en suis arrivé là ?
Suite à un rassemblement de blogueur à Bruxelles organisé par Olivier Roland, très célèbre dans notre monde du blogging, j’ai rencontré Damien  avec qui j’ai sympathisé. Et bien sûr,  lui aussi a… Un BLOG !!!  « Ok, je vois que personne ne comprend où je veux en venir… ».

En fait, Damien a un blog qui s’appelle Bear Trotter, dont le thème est la bière, il en parle comme un œnologue parle du vin. Alors, pour être honnête, je ne suis pas amateur de bière, ni même de vin d’ailleurs, mais son blog est extrêmement intéressant. Je vous conseille d’y faire un tour.
C’est là qu’il m’explique qu’il organise un “carnaval d’articles”…

Qu’est-ce qu’un “carnaval d’article” ?

Un carnaval d’article est un évènement Inter-blogueur, qui consiste à inviter  un maximum de blogueur à écrire un article sur un thème unique. Cela nous permet de nous faire connaitre les uns, les autres et pour toi qui me suit, cela te permet de découvrir également une thématique développée par plusieurs auteurs différents. Extrêmement intéressant, non !?
Sauf que le sujet d’aujourd’hui est… « Sortir de sa zone de de confort » !

Je te sens un peu dérouté, et je te comprends. Je sais que tu es sur mon blog pour faire de la pâtisserie, et que tu veux une recette, voire une vidéo. Saches que je le suis également, car, pour le coup, je sors moi aussi réellement et totalement de ma zone de confort ; ce n’est pas vraiment mon style d’article ;-).

Par contre, même si cela arrive un peu tôt dans ta formation de pâtisserie, j’ai décidé de participer à cet événement car cela m’a donné une idée…

Ta mission de la semaine

Voici donc ta mission, si tu l’acceptes, elle consiste à « sortir de ta Zone de Confort ».
Pour cela, voici l’élément le plus important pour réussir ta mission : que tu auras en ta possession : un ingrédient, celui que tu veux : fruits frais, épice, herbe aromatique, fruits secs… Mais il va falloir en choisir un, que tu n’as jamais utilisé ou très rarement, et si j’osais, je te dirais même d’utiliser une saveur que tu n’apprécies pas

Quand penses-tu ? Personnellement, J’ai régulièrement été obligé de pratiquer ce défi dans mon métier. Quand un client rentre dans ton magasin (ou tu veux faire plaisir à une personne que tu aimes) et te demande une commande “spéciale” avec une saveur que tu n’apprécies pas, seules 3 possibilités s’offrent à toi :

  1. Tu peux refuser de le faire, ce qui ne sera pas très apprécié par ton client (ou ami).
  2. Tu peux lui faire son gâteau en prenant une recette quelconque sur un livre ou sur un site web, et “BASTA” on en parle plus ! Après tout, c’est le geste qui compte. Cela peut être une façon de voir les choses, mais ce n’est pas la mienne.
  3. il faut lui faire, et en plus, cela doit être un dessert digne de toi et de ta réputation !!!

Personnellement, j’ai toujours choisi la 3ème solution.
Et je remercie tous mes clients qui m’ont forcé à sortir de ma zone de confort. En effet, c’est ce qui m’a poussé et appris à créer de nouvelles harmonies de saveurs. Cela m’a énormément servi tout au long de ma carrière de pâtissier.

Quel est l’intérêt de cette mission ?

L’intérêt de ce défi est, bien sûr, de ne pas rester dans sa zone de confort, en utilisant toujours les mêmes parfums ou saveurs dans ses desserts. 
Pour ce qui me concerne, j’ai toujours mangé ces réalisations, et cela même si c’était avec des ingrédients que je n’aimais pas. Et là, je peux te dire que j’étais fière de moi !

Il est important de réussir à SE faire manger/découvrir des saveurs que jamais nous n’aurions utilisées ou mangées. Cela permet d’éviter de rester dans un goût uniformisé créé par ces grandes sociétés agroalimentaires…

Je ne sais pas pour toi, mais je suis toujours étonné de voir l’évolution de mes goûts alimentaires, avec l’âge. Au fur à mesure que les années passent, les saveurs que je n’aimais pas dans ma jeunesse, évoluent et aujourd‘hui je les apprécie ! Il y a tellement de techniques et de façon d’utiliser tous ces ingrédients…
De plus, à force d’explorer et de tester, cela te donnera une plus grande culture gustative et te permettra de créer tes propres harmonies de saveurs.

Je t’apprendrai, bien sûr, comment utiliser les saveurs, les déguiser, les soutenir, les rendre discrètes et indispensables, car ce sera ton p’tit truc en plus, à toi. Mais avant tout, il va falloir que tu prennes conscience de l’importance de l’équilibre entre les différentes saveurs. Tu en connais déjà 4 :

  • le salé,
  • le sucré,
  • l’amer,
  • l’acide 

Mais sais-tu qu’il y en a une 5ème : l’umami !


L’umami est la cinquième saveur détectée par la langue, après le salé, le sucré, l’acide et l’amer. L’umami correspond au goût du mono-glutamate de sodium. En japonais, le terme umami signifie « délicieux, savoureux ». La saveur umami est un goût plaisant, proche du sucré.

Ton travail va donc être d’apprendre à créer l’équilibre des saveurs afin d’exploiter une saveur que tu apprécies moins 😉 .

Astuces pour réussir le défi

Pour parvenir à sortir de ta zone confort alimentaire. Voici quelques astuces qui te permettront de réussir ce défi.

Bien sur, Je pourrai te donner des accords de saveurs déjà testées qui fonctionnent bien ensemble, mais le but est que tu fasses fonctionner tes sens. Je ne te demande pas de créer une nouvelle recette, mais juste de lui apporter un petit plus qui peut faire la différence.

Les exhausteurs de goût

Pour cela, n’oublie pas qu’il y a 4 saveurs de base : salée, sucrée, acide, amère. Ce sont des exhausteurs de goût.


Un exhausteur de goût est une substance qui, sans avoir une saveur propre prononcée, ne modifie pas le goût mais augmente l’intensité de la perception olfacto-gustative d’une denrée alimentaire

Ces exhausteurs de goût (naturels) pourront te servir à plus ou moins effacer ou amplifier le goût de ta préparation.
Je te conseille donc de commencer par une recette que tu maîtrises bien et d’essayer d’en faire une auto critique pour l’améliorer.

Pour cette autocritique, tu peux t’inspirer de mon article “Tarte aux fraises, ou initiation à la revisite” qui t’explique comment analyser tes desserts 😉 .

Prenons l’exemple d’une simple compote de pomme, dont tu pourras trouver la recette dans mon article “Défi 5/10 : revisite du Grillé aux Pommes“.

  1. Imagine qu’elle soit un peu trop sucrée. Si tu veux la dé-sucrer, il faudra que tu lui ajoutes de l’acidité, donc le fruit idéal sera le jus de citron.
  2. Si tu veux lui apporter une touche d’originalité, tu pourrais lui ajouter quelques pistils de safran par exemple. Mais n’oublie pas qu’ils doivent se faire discrets, pour ne pas dénaturer ton dessert, mais juste lui apporter une saveur différente.
    Tu dois donc toujours y aller avec parcimonie.

Je suis parti d’un ingrédient que j’ai beaucoup de mal à manger !

Pour en revenir à l’utilisation d’un produit qu’on aime moins, voici un exemple flagrant d’une recette que j’avais créer pour mon entreprise, et qui a beaucoup, beaucoup plus. Et pourtant, je suis parti d’un ingrédient que j’ai beaucoup de mal à manger !

Tu connais le rocher noix de coco !? Personnellement, je ne suis pas fan du tout de la noix coco dans les gâteaux. Mais bizarrement, à contrario, le cocktail le Pina Colada qui a une base de noix de coco, ne me déplais pas. Alors, l’idée met venu d’essayer d’en faire un gâteau.
J’ai donc utilisé cette noix de coco râpée que je n’apprécie pas, je lui ai ajouté de la purée d’ananas, du jus de citron et du rhum. Après plusieurs essais et rectifications, (ce qui n’est pas toujours facile, comme tu pourras le voir dans mon article “DÉFI 1/10 Tarte aux abricots, tout pour la réussir“) afin de respecter l’équilibre des saveurs, j’en suis arrivé à ça ↓;-) .

L’un de mes plus grands succés

La Piña, c’était le nom que nous lui avions donné, est un rocher à la noix de coco en forme de sucette au parfum d’ananas, et acidifiée avec du jus de citron pour amplifier le gout de l’ananas et atténuer le goût de la noix de coco. Le tout relevé d’une pointe de rhum.

Voilà, n’hésite pas à me dire si tu as relevé mon défi et si tu as eu le courage de Sortir de ta Zone de confort. Quel ingrédient as-tu utilisé, de quelle façon tu l’as accommodé afin de le rendre à ton goût ?

Un grand merci à Damien du blog Bear Trotter qui m’a “forcé” à sortir de ma propre zone de confort, ce qui m’a permis de vous offrir un article un peu différent.

Salut les Gourmands,
A bientôt

PS : Tu peux aussi t’abonner 😉 

N’oublies pas de t’abonner à ma Chaîne Youtube Tuto Pâtisserie pour recevoir toutes mes nouvelles recettes  !

CLIQUE ICI pour t’abonner à ma Chaîne Youtube Tuto Pâtisserie

Partage l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  

One Reply to “Sort de Ta Zone de Confort !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jusqu'au 21/12, épatez vos amis avec 3 présentations originales La Tarte au Citron Meringuée